Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Environ un tiers de la production alimentaire mondiale, 1,3 milliard de tonnes,  est gaspillée ou finit dans les poubelles alors qu’un homme sur neuf souffre de la faim et que la moitié des décès d’enfants est liée à la malnutrition. Pour beaucoup d’experts, le problème aujourd’hui n’est pas tant l’accroissement de la production que l’amélioration de la chaîne de production et de distribution. Il n’est pas étonnant que ce problème suscite la naissance de nombreuses start up dédiées à l’innovation en matière de lutte contre le gaspillage. Bien que la consommation des ménages représente 20% du gaspillage, les start up concentrent d’abord leurs efforts sur la production et la distribution. Ainsi la société Treasure8, basée à San Francisco utilise-t-elle les fruits et légumes non commercialisés – pour des raisons esthétiques ou de calibrage – pour les inclure dans des plats préparés. Frederica Zaccheria du Conseil nationale de la Recherche italien développe-t-elle des procédés chimiques pour récupérer les sous-produits du riz et du café torréfié. Du riz, elle extrait des huiles pour fabriquer des émulsifiants, des stérols et des protéines comme compléments alimentaires ou aditifs pour donner plus d’intensité au goût.  Le gras et la cire extraits de la torréfaction du café peuvent être utilisés par l’industrie cosmétique ou la fabrication du papier. C’est bien ce qu’on appelle de l’économie circulaire.

Source Food Navigator.com