Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Le Département d’État américain de la Justice a donné son vert au rachat de Monsanto (N°1 mondial des semences) par l’allemand Bayer (agrochimie) pour la somme de $ 62,5 milliards. Cet accord tardif, dû aux craintes de création d’un quasi-monopole, est, cependant assortie de nombreuses conditions dont la plus importante obligerait Bayer à céder partie de ses activités semences et numériques à un autre géant allemand, BASF. L’Union européenne avait déjà imposé une cession de $ 5,9 milliards de cessions d’actifs dans les semences et les herbicides. L’action Monsanto s’est aussitôt envolée de 6,19%.

Source : WSJ