Comprendre les enjeux de l’agriculture
Print Friendly, PDF & Email

La Tunisie dispose de 600 000 hectares plantées de figues de barbarie dont 5 000 sont bio. Les recettes d’exportation de la filière cactus avaient atteint plus de 5 millions de dinars en 2016. L’Europe est le seul client d’un secteur en forte croissance qui compte une vingtaine d’entreprises  qui, outre, le fruit, produisent de l’huile de pépins de figue (antioxydant en vogue), des cosmétiques, du vinaigre et de la confiture. La culture de la figue de barbarie présente, en outre un intérêt écologique certain : les déchets sont utilisés comme fourrage pour les animaux et le cactus est un bon bouclier contre la désertification des terres.

Source : Huffpost