Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

L’explosion de la consommation mondiale de saumon a fait naître de nombreux élevages dans des fermes installées en mer, particulièrement en Norvège et au Chili. L’aquaculture a supplanté l’élevage sauvage. Mais voilà qu’une start-up japonaise, FRD Japan, a mis au point une technique pour élever du saumon dans des fermes aquatiques terrestres, l’élevage en mer étant impossible dans l’archipel nippon car ses eaux maritimes sont trop chaudes en été.

Cependant, l’élevage terrestre se heurte à une grande difficulté : garder en état de propreté les bassins requiert trop d’eau et d’énergie, rendant le coût de l’élevage prohibitif. La start-up FRD Japan a trouvé la solution : elle installe ses bassins d’eau douce, là où il existe des sources d’eau, en y ajoutant du sel de mer artificiel. Elle, a surtout , relevé le défi de la propreté en faisant nettoyer l’eau des bassins par une bactérie qui décompose l’acide nitrique produit par les saumons. FRD a déjà produit une tonne de saumon expérimentale l’an dernier. D’ici 2020, il espère passer à une étape industrielle en produisant 1500 tonnes par an . Cette aventure est cruciale pour un pays amateur de sushis qui importe, pour l’instant, les deux tiers de sa consommation de saumon.

Source : RTL Info