Comprendre les enjeux de l’agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Une vache qui donne autant de lait que les vaches européennes, mais qui supporte la chaleur comme un vache africaine. Bill Gates a décidé d’investir $40 millions pour aboutir à cet objectif. Il a confié  cette recherche à l’Université écossaise d’Edimbourg. Pourquoi l’Ecosse ? C’est parce qu’il estime que les chercheurs écossais ont déjà fait d’énormes progrès dans l’amélioration de la productivité et de la santé des animaux d’élevage. Les chercheurs vont « combiner » des gènes de vaches Holstein, championnes de la production laitière, avec ceux de vaches  africaines. Bill Gates en attend plus de production de lait dans des températures élevées avec moins de consommation de fourrages et de concentrés. Une Holstein britannique produit 10 fois plus de lait qu’une vache africaine. Selon lui, ces vaches plus productives permettraient de combattre la pauvreté en Afrique et en Asie. Avec les recettes supplémentaires, « les paysans pourront envoyer leurs enfants à l’école », a ajouté le milliardaire.  Aux critiques sur l’intensification agricole et ses conséquences délétères sur l’écologie, Bill Gates répond que beaucoup  d’êtres humains dépendent pour leur alimentation et leur revenu de l’élevage.

D’après Socopag