Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

En 2017, les matériaux industriels de base (palladium, aluminium, zinc, plomb) et ceux liés à l’industrie automobile (nickel) ont été à la fête, notamment, sous l’effet de la demande chinoise. En sens inverse, les matières premières agricoles s’attendent à faire grise mine pour la quatrième année consécutive du fait de la constitution de stocks abondants grâce à l’absence de chocs climatiques majeurs. Leurs cours, en moyennes annuelles de 2017 par rapport à 2016,  ont été orientés à la baisse ou sont restés stables ou quasi stables. Ainsi, le cacao a-t-il chuté de 30% et le sucre de 11%.  Le maïs et le soja ont subi une petite baisse de 2%. Seuls, le café stable à 0% et le blé et l’huile de palme avec une légère augmentation de 1% tirent leur épingle du jeu.