Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Le Conseil des ministres du Niger a adopté le 2 août le projet de décret créant un Fonds d’Investissement pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (Fisan). La facilitation des investissements publics et privés à tous les segments des filières alimentaires et agroalimentaires fait partie des objectifs stratégiques du pays. « Le Fisan vise notamment, à améliorer l’offre des services financiers aux producteurs et aux autres acteurs des chaines de valeur, avec comme finalité de soutenir la transformation des systèmes de production agro-sylvo pastorale et halieutique et de favoriser la modernisation des systèmes de transformation et de commercialisation des produits agricoles et agroalimentaires » précise le communiqué de la présidence de la République. L’agriculture (avec la pêche, l’élevage et les activités sylvo-pastorales) représente près de 50 % du produit intérieur brut du Niger.

Au cours du même Conseil des ministres, d’autres décrets concernant l’agriculture ont été adoptés. C’est le cas du décret portant création d’un Système National de Conseil Agricole (SNCA). Ce Conseil « permettra entre autres, de fédérer les dispositifs disparates de Conseil Agricole sous le pilotage de l’Etat et de renforcer les nouveaux acteurs du Conseil Agricole » indique le compte-rendu du Conseil. Un autre décret permet la création et précise les attributions, la composition et le fonctionnement du Comité d’Orientation Stratégique du Conseil Agricole.  Enfin, une Agence de Promotion du Conseil Agricole est créée.

OM