Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

La baisse des stocks de blé, maïs et soja provoquent une hausse générale des cours sur les marchés.

A la bourse de Chicago, ces trois céréales ont enregistré une forte hausse de leur cours. En une seule journée le maïs a même enregistré la hausse maximum autorisée sur une séance, + 25 cents, poursuivant ainsi son ascension pour atteindre un niveau jamais vu depuis 8 ans.

Le blé emprunte le même chemin. Les achats de blé restent soutenus d’autant que les investisseurs à découvert ne voyant pas de baisse se profiler dénouent leurs positions.

Ces hausses de matières premières ont déjà impacté les prix des produits de grande consommation.

Plusieurs facteurs militent en faveur d’une poursuite de la hausse des cours, dont :

  • Une météo défavorable au Brésil et en Argentine, principaux producteurs ;
  • Un retard dans les plantations aux États-Unis ;
  • Une confirmation par le ministère de l’agriculture de commande de soja à hauteur de 120.000 tonnes.

Le boisseau de blé (27kg) est passé de $7,1025 à $7,3950 en quelques jours, soit une hausse de 4,12%. Idem pour le boisseau de maïs (25kg) de $6,5550 à $6,8050, soit une hausse de 3,81%. Et +1,90% pour le soja.

Source : Capital