Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

4- Les fondements des politiques publiques de bio économie

Ils reposent souvent sur un triptyque :

– Communication et information que ce soit au niveau des acteurs économiques concernés afin de promouvoir ce nouveau regard sur l’économie. L’enjeu est souvent de faire comprendre aux acteurs les opportunités de développement ou les sources d’économie que permettent ses nouvelles approches.

– Gestion et développement de la ressource en biomasse et mise en adéquation entre l’offre disponible et la demande.

– Recherche et innovation portant sur les processus de production, donc des travaux de recherche très technologiques. Cela concerne également des innovations sociales pourtant sur l’organisation de l’économie et les relations entre les entreprises permettant de gérer efficacement le maximum de flux de biomasse entre les acteurs.

La bio économie dégage des perspectives intéressantes mettant l’agriculture au cœur de logiques de filières et de chaînes de valeur mais aussi au centre d’une approche transversale et territoriale.

Elle ouvre donc les portes d’une nouvelle approche très systémique de mécanismes jusqu’alors abordés séparément et pour certains en fait très anciens. Pour cela elle interroge la recherche et la politique publique. Elle interpelle les agriculteurs dans l’évolution de leurs pratiques et de la conception de leurs systèmes de production. Elle pourra donc modifier les conditions d’exercice du métier d’agriculteur. Mais surtout elle changera le regard de la société sur l’agriculture et peut-être même la vision que les agriculteurs auront de leur métier qui ne sera plus uniquement perçu comme nourricier. On n’est alors pas loin alors de toucher à la notion même d’identité professionnelle.

5- Les chiffres de la bio économie française.

  •  300 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel
  • 1.9 millions d’emplois dans les territoires
  • 940000 dans la production agricole
  •   37000 dans la pêche
  •   30000 dans la forêt
  • 430000 dans l’industrie alimentaire
  • 150000 dans l’industrie biosourcée

  • Autres secteurs
  • 10 % de la chimie et des matériaux sont issus de la biomasse
  • 50 % des énergies renouvelables sont issus de la biomasse

Source ministère de l’agriculture

6- La bioéconomie  dans nos objets familiers

  • Plastique hydro soluble à base de protéines de lait
  • Sacs en plastique, capsules de café, couverts jetables, gobelets à base d’amidon de pomme de terre ou de maïs
  • Planches de surf, ski, snowboard intégrant des fibres de chanvres recherchées pour leur résistance et leur légèreté
  • Instruments de musique, raquettes intégrant du chanvre recherché pour ses qualités acoustiques et d’absorption des vibrations
  • Bétons et matériaux isolants intégrant du chanvre
  • Sacs à main, chaussures avec des peaux de poisson récupérées dans les criées
  • Tissus, vêtements en lin ou chanvre
  • Clés USB, lunettes, plateaux, pots de fleurs fabriqués avec des algues

1 2 3 4 5 6 7