Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Selon une étude du cabinet conseil américain AT Kearney, 60% des viandes rouges qui seront consommées en 2040 ne seront pas issues d’animaux abattus. Elles seront remplacées par de la viande de « culture » – encore appelée viande synthétique , artificielle ou in vitro – à hauteur de 35% ou de végétaux à raison de 25%. Les deux principales raisons seraient le coût environnemental exorbitant de l’élevage et la sensibilité à l’égard des souffrances animales. L’enjeu économique de cette évolution est de taille puisque le chiffre d’affaires mondial de la viande est de € 885 milliards. De grandes sociétés américaines – comme Beyond Meat, Impossible Foods ou  Just Foodsne s’y sont pas trompés qui ont réussi à lever des milliards de dollars en bourse dont elles sont, d’ailleurs, devenues, des stars. Elles produisent et commercialisent déjà des hamburgers ou des œufs brouillés à base de « viande » végétale. Elles ont déjà investi un milliard de dollars en recherche. La production de viande synthétique à base de cellules souches est, elle, plus complexe. Elle nécessite la multiplication de cellules animales dans un bioréacteur. Le coût en est très élevé, mais les premiers kilos seront mis sur le marché en 2021.

Source : le Figaro