Comprendre les enjeux de l’agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Selon le rapport « Prospective Planting » de l’USDA (ministère américain de l’Agriculture) , les farmers américains ont semé ou ont l’intention de semer beaucoup moins de soja et de blé cette année, à cause des incertitudes liées au marché chinois. Pour le soja, les superficies atteindraient 34,24 millions d’hectares soit une surface en diminution de 5 %, (-1,84 million d’ ha). Les prix à la production du soja sont inférieurs, cette saison, de 7 % à ceux de l’an dernier, à cause de la guerre commerciale avec la Chine. En outre, beaucoup de farmers conservent leurs stocks de l’année dernière dans leurs silos. L’USDA a évalué ces stocks début mars à 34,6 Mio t, ce qui signifie que seulement 40 % de la récolte de soja a été vendue au cours de la première moitié la campagne de commercialisation, taux qui était de 52 % à la même date l’année dernière. Pour le colza les estimations de l’USDA donnent une baisse de -4,4 % à 770 500 ha de cultures.

En culture de blé pour 2019, le ministère US de l’agriculture indique, par rapport à 2018, une baisse de 828 000 ha ou de – 4,3 % à 18,52 Mio ha. Selon l’USDA c’est la plus petite surface en blé depuis 1919. Dans ce total les surfaces en blé d’hiver reculent de -3,2 % à 12,75 Moi ha. La baisse est particulièrement importante en blé dur, avec une prévision  de -31,2 % à 574 700 ha. Pour les autres blés de printemps, les statisticiens pronostiquent une diminution de 2,8 % à 5,19 Mio ha. Les cultures d’orge resteraient pratiquement inchangées par rapport à l’an dernier à 1,03 Mio ha.

Les analystes prévoient, en revanche, une nette extension des semis de maïs de +1,48 Mio ha ( +4,1 %) au total de 37,55 Mio ha. Mais il est prévu un net recul des emblavements de sorgho à 2,08 Mio ha (10 %).

MB (Socopag)