Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Un groupe de 10 analystes estime que le marché sucrier mondial pourrait être déficitaire en 2019/2020. Le déficit devrait atteindre, à cette date, 1,9 million de tonnes alors que le marché était en surplus de 2,55 millions de tonnes en 2018/2019. L’Inde, dont la production devrait chuter à 29,5 millions de tonnes, soit 2,5 tonnes de moins, est le principal responsable de ce déficit. Les cours mondiaux du sucre devraient, en toute logique, monter d’ici la fin de l’année. Le cours du sucre brut, coté à New York, devrait augmenter de 15% à 14,6 cents la livre tandis que celui du sucre blanc, coté à Londres, devrait progresser de 17% à $ 391,5 la tonne par rapport aux cours de clôture du 9 février dernier. Cette évolution est paradoxale car le marché sucrier mondial était entré en période excédentaire depuis la fin des quotas le 1er octobre 2017 dans l’Union européenne. Cette dernière est, depuis lors, exportatrice nette de sucre.

Source : Agence Ecofin