Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

A l’occasion de sa 3ème édition, le Paris Grain Day a rassemblé 250 acteurs et experts internationaux du secteur des grains. Ils ont échangé sur les différents drivers du marché des matières premières agricoles et conclu à un indicateur baissier pour 2019.

Les échanges ont mis en avant 3 éléments de marché qui sont primordiaux pour l’année 2019 :

–   En blé, c’est la forte hausse des emblavements et les bonnes perspectives de récoltes à venir sur le bassin mer noire ;

–   En oléagineux, c’est la lourdeur du soja qui inquiète le plus avec une réduction de la consommation chinoise, le maintien d’importants stocks américains et une poursuite de la domination exportatrice brésilienne ;

–   Plus globalement, les incertitudes géopolitiques et le ralentissement, bien que modéré, de l’économie mondiale laissent les opérateurs dans une situation prudente.

Michel Portier, directeur du Paris Grain Day. temporise avec un avis plus haussier à plus long terme : « la perspective d’une hausse de la consommation de matières premières agricoles dans les biocarburants a été à plusieurs reprises évoqué comme un facteur de soutien majeur pour les prochaines années ». Cela concerne par exemple le maïs pour l’éthanol aux Etats-Unis et en Chine, ou l’huile de palme en Indonésie.