Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Les farmers américains peuvent compter sur une nouvelle période de visibilité agricole. Après plusieurs mois de discussions, Républicains  et Démocrates ont adopté un nouveau Farm Bill pour les années fiscales de 2018 à 2027. Le président Trump a ratifié fin décembre le nouveau dispositif.  Selon les services du Congrès, la nouvelle loi,  porte sur une dépense totale de 867 milliards de dollars pour les dix ans qui viennent , soit 90 Mrds $, de moins que pour le Farm Bill échu en septembre dernier. Sur cette enveloppe, le soutien spécifique à l’agriculture s’élève à 203 Mrds $ environ, le reste est consacré aux aides alimentaires à la population, soit 664 Mrds pour les food stamps, l’aide à l’enfance et les repas scolaires…

Au final le programme de soutien agricole, essentiellement les déficiency paymants, qui compensent la baisse des prix agricoles est non seulement reconduit mais nettement amélioré.  A l’initiative des Républicains, le Congrès a introduit des assouplissements pour le rendre plus attractif et favoriser l’installation des jeunes dans l’agriculture pour faire face au vieillissement des exploitants. Le budget qui leur est dédié passe de 43 Mrds $ à 61 Mrds $.

Par contre, les assurances récoltes qui compensent les pertes de revenus des farmers, ne sont s’élèvent qu’à 78 Mrds $ soit 12 Mrds $  de moins qu’actuellement. Seule nouveauté, l’orge a été ajoutée à la liste des productions éligibles.

Les programmes de protection de la nature devraient être reconduits tels qu’ils étaient. Les soutiens aux exportations agricoles augmentent de 500 millions de dollars en 10 ans. Enfin les aides aux marché paysans seront doublés à $ 500 millions comme celles dédiées à la recherche et à la formation bios à $ 50 millions.

MB (Socopag)