Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

Chaque année, les agriculteurs français utilisent plus de 66 000 tonnes de pesticide dont les résidus finissent dans les assiettes des consommateurs. Selon un rapport de l’ONG Générations futures, 72,6% des fruits et 41,1% des légumes non bio seraient contaminés. Concernant les fruits, le degré de contamination dépend de son industrialisation, de sa peau, de son origine géographique et du type d’arbre dont il provient. Parmi les fruits les moins contaminés, l’avocat arrive en tête (23,1 de résidus), suivi par le kiwi (27,1%) et la prune et la mirabelle (34,8%). Parmi les plus contaminés, figurent dans l’ordre, le raisin, la mandarine, les cerises, les fraises, la pêche et l’orange, tous contenant plus de 80% de résidus de pesticides. La grande majorité des légumes sont moins contaminés car moins exposés aux maladies et davantage protégés par le sol. Les six légumes les moins contaminés sont le maïs, les asperges, le madère et l’igname (tous deux légumes racines de Guadeloupe), la betterave potagère et le chou-fleur, tous à moins de 7% de résidus. Parmi les plus contaminés, on citera  herbes fraîches, les endives, les céleris raves, la laitue et les poivrons.

Source : Le Figaro