Comprendre les enjeux de l'agriculture
Print Friendly, PDF & Email

La revue Nature Communications vient de publier une étude dans laquelle elle démontre que l’agriculture biologique pourrait nourrir l’humanité en 2050. Elle pense ainsi tordre le cou à une idée communément admise que, quelles que soient ses avantages, l’agriculture biologique ne peut jouer qu’un rôle marginal. Nourrir 9 milliards d’hommes avec des pratiques complètement biologiques serait même possible sans accroissement des terres cultivées. L’objectif peut paraître utopique quand on énumère les nombreuses  conditions qu’il doit remplir :

  • Les terres cultivées biologiquement ne représentent aujourd’hui que 1% des terres arables ; le chemin est long avant d’arriver à 100% ;
  • Réduire drastiquement les gaspillages ;
  • Réduire la consommation mondiale de protéines ;
  • Surmonter les dégâts imprévisibles du changement climatique.

Source : Nature Communications