Brésil : le glyphosate sur la sellette

Print Friendly, PDF & Email

Après sa condamnation par le tribunal de San Francisco, Monsanto est également sur la sellette au Brésil. Le groupe agro-chimique est confronté à une autre bataille juridique dans ce pays où le Round up est massivement utilisé par les producteurs de soja. La Cour fédérale de Brasilia a demandé à l’Agence sanitaire brésilienne de procéder à une réévaluation toxicologique du glyphosate et ordonné l’interdiction, pour une période de 30 jours, de  tout enregistrement de nouvel herbicide contenant cette substance ainsi que l’abamectine  et le thirame.

Au Brésil ces décisions sont massivement critiquées car elles tombent en pleine saison de semis du soja. Aprosoja Brasil, la fédération des producteurs de soja, a fait appel contre ce jugement.  96 % du soja brésilien est résistant au glyphosate.   Si la molécule était interdite, le recours à  des produits souvent plus toxiques sera nécessaire, plaide la fédération. Producteurs de maïs et de coton sont également concernés par ce le jugement. Si bien que le ministère brésilien de l’Agriculture a annoncé qu’il allait lui aussi déposer un recours.

MB Socopag

Partager sur :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.