Le dicamba, nouvel herbicide américain hautement nocif pour l’environnement

Print Friendly, PDF & Email

Dicamba herbicide molecule. Used in weed control. Stylized 2D renderings and conventional skeletal formula.

L’agriculture américaine est entrée dans une course effrénée à l’utilisation massive de produits agrochimiques de plus en plus puissants pour  lutter contre des mauvaises herbes  sans cesse plus résistantes aux herbicides. Ce cercle vicieux est à l’origine de l’utilisation du dicamba, dernier né des herbicides de Monsanto, estimé 75 à 400 fois plus puissant et destructeur pour les cultures environnantes que le glyphosate.

Monsonto est soupçonné d’avoir procédé à des tests insuffisants sur la volatilité de son herbicide probablement pour ne pas retarder son homologation. Des chercheurs américains estiment à au moins 1,5 million d’hectares la superficie des cultures abîmées par le dicamba. Lorsqu’il est emporté par les vents lors de son épandage, le dicamba ravage le soja et les cultures non génétiquement modifiés. Les États agricoles comme l’Iowa, l’Illinois et le Minnesota seraient les plus touchés.

Carole Ivaldi
Source : The Washington Post (29/08/2017)

Partager sur :

Laisser un commentaire